« Ce programme m’a apporté beaucoup de satisfactions »

Giselle

Quand Gisèle Kanny a décidé de suivre le programme en 2006, elle était chef de service hospitalier - directrice d'équipe de recherche. « J’ai intégré l’EMBA car je devais encadrer des équipes, or je n’avais jamais été formée au management. J’ai suivi les cours tout en travaillant : ce programme était pour moi un espace de détente et d'enrichissement personnel. Concilier les cours avec ma vie privée m’a semblé facile et positif », se souvient-elle. Gisèle était la seule femme de sa promotion, ce qui a entraîné des réactions contradictoires de ses collègues : « Ils portaient sur moi des regards à la fois positifs par rapport à mon statut professionnel, et en inadéquation avec mon statut de femme. Si difficulté il y a à être une femme dans ce type de programme, elle est liée à l'image de notre position dans la société. J'étais un peu en décalage par rapport au reste de la promotion. »

Une révolution en marche

Suivre ce programme a apporté beaucoup de satisfaction à Gisèle : « La connaissance, le plaisir de grands moments de convivialité, le soutien de l'équipe pédagogique et des étudiantes des promotions précédentes, la métamorphose de la problématique en EST'elles Executive, etc. Chaque année la journée “Le manager de demain est une femme” me ressource et me permet de mesurer le chemin parcouru et à parcourir… »
Cependant, l’obtention du diplôme en 2008 l'a propulsée dans des logiques de raisonnement qui n'étaient pas celles du monde médical. Ses actions ont rencontré deux freins dans l'exercice de ses responsabilités : le fait d'être une femme et de raisonner différemment. « On compte moins de 5 % de femmes professeurs de médecine, rappelle-t-elle. Sans compter la grande lame de fond qui accompagne les grandes mutations du système de santé ! Mais ce qui ne tue pas rend plus fort. Et aujourd'hui, la révolution est en marche et je suis heureuse de diriger une équipe dédiée aux pratiques innovantes en santé. » Gisèle est en effet devenue directrice d’un laboratoire d'hydrologie et de climatologie médicales assurant les responsabilités universitaires dans le domaine de la santé environnementale et du thermalisme. Pour elle, les femmes qui sont intéressées par l’EMBA doivent s'engager : « Ce que nous avons construit est encore très fragile et l'actualité nous le rappelle tous les jours… »

© Géraldine COUGET
Equipe de rédaction EST'elles

EST'elles Executive se présente aux travailleurs-euses frontaliers-ères

geric2Notre réseau inaugurait cette année sa participation à la Journée des Frontaliers Lor&Lux, samedi 18 novembre à Thionville.

EST’elles Executive y était représenté par Caroline Chery-Burger, secrétaire et coordinatrice à Metz, Isabelle Spannagel, coordinatrice à Luxembourg et Françoise Streck, membre active de l’association.
Elles ont informé les travailleurs-euses frontaliers-ères désireux-ses de connaître l’association et ses activités, plus particulièrement concernant les antennes de Luxembourg et Metz. >> Lire la suite