Christine MORIN-ESTEVES

Christine Morin-EstevesTransformer les difficultés et les épreuves en réussite

Christine MORIN-ESTEVES : fraiche, spontanée, ouverte, ce matin pluvieux, CME m’accueille dans son « fief », l’ICN (ICN Business School) où elle enseigne depuis 20 ans.

Son parcours

Sa formation initiale de juriste l’orientait naturellement vers la magistrature à la suite de sa thèse sur la délinquance juvénile, après un DEA en sciences criminelles. CME se destinait à devenir juge des enfants, c’était sans compter sur les chemins de traverse qui prennent parfois une tournure déterminante. Pour financer ses études, CME avait accepté de donner des cours à l’ICN, s’est finalement piquée au jeu, a abandonné ses études de magistrat pour se consacrer exclusivement à son nouveau métier : celui d’enseignante.

Ambition au féminin

Des responsabilités trop rapides ? s’interroge-t-elle. Sa jeunesse, son ambition, sa fougue naturelle l’ont parfois desservie. A refaire, Christine confie qu’elle s’y prendrait autrement. Qu’elle attribuerait plus d’importance à son ressenti et à celui des autres. Etre femme et avoir des responsabilités importantes : un challenge qu’il faut conjuguer avec les conservatismes ambiants et les doutes, l’autocensure que « s’infligent » les femmes. Aujourd’hui, le temps a passé, CME s’est enrichie de ses erreurs et de ses batailles internes pour trouver la sérénité et la certitude qu’on est pas tous (tes) promis(es) à être le numéro 1, qu’il faut parfois accepter d’être bien dans sa peau de numéro 2. Manque d’ambition ? Non, il faut trouver sa juste place. Aujourd’hui elle enseigne mais surtout, et c’est ce qui occupe les ¾ de son activité à l’ICN, elle pilote la mission Développement Durable et Responsabilité Sociale, mission que lui a confié Jérôme Caby le DG d’ICN Business School, qui se décline en de multiples actions : les actions d’égalité des chances et d’ouverture sociale, les achats responsables, le comportement responsable des étudiants, l’implication des collaborateurs dans des actions solidaires, la protection de l’environnement,  les actions en faveur de la Diversité au sens large (l’égalité homme/femme, l’intégration des personnes en situation de handicap), … Depuis peu elle a accepté de faire partie du Conseil de Surveillance de la Caisse du Crédit Mutuel de Nancy Joffre, un peu à reculons dans un premier temps, ne se sentant pas forcément légitime dans cette mission. Finalement elle a accepté, poussée en avant par la nécessité en tant que femme de participer au monde économique, soutenue par l’exemple donné en mars dernier lors de la conférence sur la gouvernance au Québec de Lisane Dostie, elle-même administratrice de plusieurs sociétés,  qui a mis en évidence la nécessité de féminiser les conseils d’administration. 

Les cordées de la réussite

Christine Morin Esteves 2En lien avec les grandes écoles de l’alliance Artem de Nancy, Christine co-anime aussi les « Cordées de la Réussite » qui ont pour objectif  d’encourager les collégiens et lycéens des quartiers prioritaires de la Politique de la Ville à envisager un autre avenir professionnel que celui que leur prédestine leur environnement social et familial. Cultiver l’ambition de ces jeunes défavorisés,  leur permettre de trouver des cursus ouverts vers des études qui leur conviennent, tel sont les objectifs de la Cordée de la Réussite Artem.

Ses engagements

Croyant en une vraie complémentarité des rôles joués par les hommes et les femmes, CME milite pour un plus juste  partage des tâches et des attributions, et pour une réelle égalité de traitement entre les femmes et les hommes notamment dans le milieu professionnel. Les efforts conjoints d’Est’elles Executive et de la gouvernance d’ICN ont permis d’accélérer la politique d’égalité H/F qui est mise en œuvre à l’école depuis plusieurs années et qui a vu des femmes arriver aux postes clé (Comité de direction, Comité d’Orientation Stratégique).

Christine Morin esteves 4La vie de CME est jalonnée de rencontres qui l’ont façonnée

Elue en 2008 à Bouxières aux dames en tant que conseillère municipale, CME parle de sa rencontre avec l’ancien maire, aujourd’hui décédé, M. Barth comme d’une chance et  de sa participation à la vie de la commune comme l’une de ses plus belles aventures : concertation, démocratie participative, CME s’est beaucoup investie jusqu’à son déménagement à Nancy. Autre rencontre déterminante : Sybille Persson à l’ICN, forte personnalité, dotée d’une intelligence foisonnante, elle prend sous son aile CME alors jeune enseignante et lui donne les moyens de ses ambitions. Elle gravit rapidement les échelons : après avoir été nommée responsable d’une licence professionnelle au début des années 2000,  Thomas Froehlicher, alors Directeur Général, lui confie la responsabilité en 2005 (elle a alors 35 ans) du Master ICN. Dans un contexte difficile, elle déploie alors beaucoup d’énergie, et met en œuvre ses talents de concertation et d’écoute pour unifier les programmes pédagogiques avec ceux d’une école avec laquelle ICN vient de fusionner sur Metz, l’ESIDEC. Une forte capacité à transformer le plomb en or ! Que ce soit dans sa vie professionnelle ou personnelle, ce qui caractérise Christine c’est bien sa capacité à transformer les épreuves en réussites : ce qui abattrait d’autres la renforce, la grandit et la fait progresser. Un accident de la vie, une maladie, l’a contrainte à abandonner son poste à l’ICN pendant plusieurs mois, épreuve qu’elle qualifie elle-même de chance. Epreuve qui lui a ouvert les yeux sur l’essence même de l’existence, faire le tri entre l’important et le superflu et finir par trouver sa juste place.

Réseaux

Christine est une des fondatrices et membre de la première heure du réseau EST’elles Executive. Quand Krista lui a proposé, ainsi qu’à d’autres,  de lancer un réseau pour sortir les femmes de leur anonymat et de leur isolement et leur permettre de se projeter dans des postes à responsabilités, elle a immédiatement accepté.  Du réseau, elle en parle avec affection, elle assume la mission d’interface EEE et les grandes écoles, a participé aux cycles de conférences sur le thème « les métiers ont-ils un sexe ? », et permet aux étudiantes des grandes écoles de découvrir les métiers dits « masculins » et à se les approprier, elle développe les partenariats avec les grandes entreprises de la région qui participent à ces actions telles que EDF, Colas, Pertuy…, et participe au rapprochement des réseaux comme celui des DCF.Christine Morin Esteves 3

Ce que Christine déteste : l’hypocrisie
Sa devise : Tout seul, on va plus vite ; à plusieurs, on va plus loin

Marie Terrier

 

 

© Marie TERRIER
Membre d'EST'elles
14/07/14

  • Elles osent

    • Laurence de la Ferrière

      Laurence de la Ferrière

      « Il est essentiel de cultiver sa liberté d’être » L’exploratrice alpiniste et aventurière Laurence...

    • Nathalie GALAMPOIX

      Nathalie GALAMPOIX

      « Quel que soit le domaine, je m’y consacre toujours à fond » Dynamique et investie à 100 % dans...

    • Anne SCHNELL

      Anne SCHNELL

      De salariée d’EDF à créatrice d’une maison de couture En créant et en développant avec succès à...

    • Florence LEGROS

      Florence LEGROS

      Une femme d’exception aux commandes d'ICN Business School Affable, directe, chaleureuse, Florence Legros,...

    • Isabelle KOHL

      Isabelle KOHL

      Une femme qui ose saisir sa chance ! Un exemple à méditer Isabelle KOHL, est une jeune femme...

    • Anne LASZLO

      Anne LASZLO

      Itinéraire d'une écrivaine entre deux rives Européenne et rhénane, auteure et journaliste,...

    • Jeanine DOPPEL

      Jeanine DOPPEL

      Ténacité + Engagement = Un parcours gagnant Lauréate des trophées des femmes et  l’économie 2014 en...

    • Christine MORIN-ESTEVES

      Christine MORIN-ESTEVES

      Transformer les difficultés et les épreuves en réussite Christine MORIN-ESTEVES : fraiche,...

    • Christelle GOURRIER

      Christelle GOURRIER

      Un rêve, un projet, une entreprise Portrait d’une jeune femme qui a la tête sur les épaules et...

    • Agnès VOLPI

      Agnès VOLPI

      Portrait d'une femme qui ose…bouleverser l’ordre établi Ce qui frappe tout d’abord chez Agnès,...