Nathalie GALAMPOIX

nath g« Quel que soit le domaine, je m’y consacre toujours à fond »

Dynamique et investie à 100 % dans tout ce qu’elle fait, Nathalie Galampoix, ancienne copilote des Causeries d’EST’elles Executive à Metz, a repris à l’été 2016 une pizzeria au Luxembourg. Portrait d’une entrepreneure aguerrie, déterminée à relever un nouveau défi.

Avant de tomber dans la marmite de l’entrepreneuriat, Nathalie Galampoix a connu un parcours réussi de salariée dans la location de voiture chez des loueurs de renom : « J'ai démarré en Lorraine comme commerciale, puis suis devenue commerciale grands comptes en Alsace, avant d’être promue chef des ventes à Paris et enfin directrice des ventes France. » C’est à cette époque qu’elle a attrapé le virus de la création d’entreprise, ouvrant en 2006 un petit établissement en banlieue parisienne, à la fois restaurant et épicerie italienne. « L'aventure a duré près de cinq ans, se rappelle-t-elle. Cela m’a appris à gérer les horaires, à me montrer vigilante en termes d’achats. La restauration est un secteur complexe, où il n’est pas évident de réussir. Cette expérience m’a donné en tout cas le goût de la retenter un jour ! » En attendant, l’envie de transmettre ses connaissances chevillée au corps, Nathalie a misé sur son expérience de plus de quinze ans de management pour créer une entreprise de formation à la vente et au management au Luxembourg.

Un planning très serré

Aujourd’hui, même si elle continue à donner des formations, Nathalie a décidé de relever un nouveau défi en reprenant en juillet 2016 à Luxembourg un petit commerce de restauration : « Planet Pizza avait le potentiel qui correspondait à mes attentes. C'est pour moi le retour à une activité que j'aime et qui est ancrée en moi. Mes parents ont eu des restaurants et j'ai grandi dans cette ambiance. Je crois bien que l’envie de faire comme eux ne m'a jamais lâchée ! » Pour le moment, c’est elle qui prépare les pizzas avec l’aide d’un autre employé. L’effectif s’élève à quatre temps pleins et un temps partiel. Pour Nathalie, qui travaille sept jours sur sept, le planning est compliqué : elle est aux fourneaux de 7 h 30 à minuit, car son établissement sert ses clients pour le déjeuner et le dîner. « Et je continue à donner des formations un jour par semaine, le lundi, seul jour de fermeture de Planet Pizza, car j’ai un contrat à l’année dans une entreprise luxembourgeoise. D’autres sessions de formation sont déjà prévues au premier semestre 2017, donc je ne sais pas encore comment je vais m’organiser. Mais je vais y arriver ! »

Nath GProduits locaux et de qualité

Outre un chef cuisinier, Andréa Romano, qui a pris ses fonctions le 1er décembre 2016, Nathalie a besoin d’embaucher une autre personne pour dégager du temps afin de développer son projet de ciblage des entreprises pour la livraison de repas : « J’ambitionne de proposer des plats à base de produits locaux et de qualité. Le chef cuisinier va refaire la carte dans cette optique. Il va également s’occuper de la gestion des fournisseurs, des stocks et des commandes, ce qui va me soulager dans mon planning. » Nathalie ne veut en effet surtout pas être un snack de quartier ! Elle a déjà supprimé la moitié des plats proposés sur la carte et éliminé un maximum de produits congelés, notamment le poulet et les hamburgers. Dans ce type d’activité, ce qui est difficile, c'est de prévoir le quotidien : « Dans la petite restauration, on cartonne une semaine et la suivante est plus calme. La gestion des stocks n'est pas toujours simple non plus. Surtout, pour que ça marche, il faut que toute la famille adhère au projet et le soutienne. À la maison, tout est une question d'organisation pour la préparation des plats, la gestion des devoirs, etc. J’essaye aussi de toujours trouver du temps pour discuter avec mes enfants, deux grands ados qui peuvent m’attendre le soir ou viennent m’aider parfois à la boutique. »

Tout donner

Avec un tel emploi du temps, Nathalie ne peut plus être aussi investie qu’avant dans l’animation d’EST’elles Executive. Longtemps copilote des Causeries messines, elle a accompagné avec toute la générosité qui la caractérise ses camarades de l’antenne luxembourgeoise lors du lancement en avril 2016 : « Je leur ai fait profiter de mon expérience, les ai aidées à développer le réseau et leur ai donné des conseils au démarrage. » Mais aujourd’hui, tout tourne autour de son nouveau
« bébé » : « J'aime travailler, me surpasser et me mettre au défi en permanence. Lorsque je démarre une aventure, cela demande beaucoup d'investissement en termes d’horaires, jusqu'à ce que la qualité que je cible commence à se dessiner. Je vise évidemment toujours le meilleur, et que ce soit dans le commerce ou la formation, je suis toujours à fond. Je n’ai pas besoin d’autre chose aujourd’hui, car je suis totalement investie dans ce projet et la stratégie de développement me prend tout mon temps. Il faut en effet tout donner, au moins pendant la première année, sinon ça ne peut pas marcher ! »

© Géraldine COUGET
EST'elles Executive
© Photos : à gauche Patricia Franchino ; à droite Nelly Valais

  • Elles osent

    • Laurence de la Ferrière

      Laurence de la Ferrière

      « Il est essentiel de cultiver sa liberté d’être » L’exploratrice alpiniste et aventurière Laurence...

    • Nathalie GALAMPOIX

      Nathalie GALAMPOIX

      « Quel que soit le domaine, je m’y consacre toujours à fond » Dynamique et investie à 100 % dans...

    • Anne SCHNELL

      Anne SCHNELL

      De salariée d’EDF à créatrice d’une maison de couture En créant et en développant avec succès à...

    • Florence LEGROS

      Florence LEGROS

      Une femme d’exception aux commandes d'ICN Business School Affable, directe, chaleureuse, Florence Legros,...

    • Isabelle KOHL

      Isabelle KOHL

      Une femme qui ose saisir sa chance ! Un exemple à méditer Isabelle KOHL, est une jeune femme...

    • Anne LASZLO

      Anne LASZLO

      Itinéraire d'une écrivaine entre deux rives Européenne et rhénane, auteure et journaliste,...

    • Jeanine DOPPEL

      Jeanine DOPPEL

      Ténacité + Engagement = Un parcours gagnant Lauréate des trophées des femmes et  l’économie 2014 en...

    • Christine MORIN-ESTEVES

      Christine MORIN-ESTEVES

      Transformer les difficultés et les épreuves en réussite Christine MORIN-ESTEVES : fraiche,...

    • Christelle GOURRIER

      Christelle GOURRIER

      Un rêve, un projet, une entreprise Portrait d’une jeune femme qui a la tête sur les épaules et...

    • Agnès VOLPI

      Agnès VOLPI

      Portrait d'une femme qui ose…bouleverser l’ordre établi Ce qui frappe tout d’abord chez Agnès,...