“ Les métiers ont-ils un sexe? ” à Cattenom

cattenoms

Cycle de conférences “ Les métiers ont-ils un sexe? ” à Cattenom

Ce 19 juin, la centrale nucléaire de Cattenom a ouvert ses portes à une vingtaine d’étudiantes. Cette visite a été orchestrée par EST’elles Executive et EDF afin de sensibiliser ces étudiantes aux divers métiers existants au sein d’une centrale nucléaire, secteur d’activité traditionnellement considéré comme particulièrement masculin.

EST’elles Executive et EDF ont organisé la deuxième édition du cycle de conférences “ Les métiers ont-ils un sexe? ”, permettant à une vingtaine d’étudiantes de l’ESSTIN (l’école d’ingénieurs de Vandœuvre-lès-Nancy) et de la classe préparatoire HEC (option Technologique) du Lycée Chopin de Nancy de se rendre à la centrale nucléaire de Cattenom ce 19 juin. Les étudiantes ont pu rencontrer des femmes de formation ingénieure et des femmes managers exerçant leurs métiers au sein du groupe EDF, qui après avoir apporté un témoignage très intéressant sur leurs parcours académiques et professionnels, ont su rassurer les étudiantes quant à leurs projets d’avenir et leurs premiers pas dans l’entreprise. Les élèves ont également pu profiter de nombreux conseils donnés par les intervenantes quant à la manière d’aborder sa carrière professionnelle, en centrale nucléaire et plus largement : se valoriser, être autonome, prendre des initiatives et surtout ne pas hésiter à s’imposer. Comme dans tous les domaines, travailler dans une centrale nécessite un temps d’adaptation et demande aussi d’être curieux. Certes, il existe des obstacles, pour les femmes comme pour les hommes, tout à fait possible à surmonter grâce à sa motivation et ses compétences.  

Si ces interventions ont eu pour objectif de familiariser les étudiantes aux métiers techniques et tertiaires, elles ont aussi démontré qu’une carrière au sein de l’entreprise EDF pouvait être multiple tant il existe de métiers au sein du groupe. Ainsi, être ingénieur, manager, commercial ou chargé de communication est courant tout au long du parcours professionnel d’un individu exerçant chez EDF.  La journée s’est poursuivie et terminée par une visite au cœur de la centrale, où les étudiantes, revêtues de leur tenue de sécurité, ont reçu des explications sur le fonctionnement de chaque département et service.

A l’issue de cette visite, des étudiantes ont avoué avoir découvert un nouvel univers, tout à fait ouvert aux femmes. “En tant qu’étudiantes en école de commerce, nous avons appris que nous pouvions intégrer, par la suite, une entreprise comme EDF, qui nous propose divers métiers que nous pouvons exercer”, ont témoigné les étudiantes du Lycée Chopin. Cet échange a aussi conforté le choix d’orientation de Gwenaëlle Heguenauer, étudiante à l’ESSTIN : “ Titulaire d’un BTS de Maintenance Industrielle et actuellement en 2ème année à l’ESSTIN, j’envisage de devenir ingénieure en maintenance et pourquoi pas chez EDF”. Voilà une visite très bénéfique pour toutes ces étudiantes, désormais informées et intéressées par les métiers de l’énergie.

Eugénie MALINJOD

© Eugénie MALINJOD
Stagiaire EST’elles
Rédacteur web / Community Manager Jr
10/06/14
crédit photo : www.preventionbtp.fr