E...comme engagement

engament2

Engagement citoyen au féminin

L’année 2015 sera marquée par deux évènements importants pour la place des femmes en politique :

• les 70 ans du premier vote des françaises ! Elles ont voté en avril 1945 pour les élections municipales et en octobre pour les membres de l’assemblée constituante où 33 femmes (sur 586)  ont été élues députées. Un combat de longue haleine des suffragettes pour que les femmes soient enfin reconnues comme citoyennes à part entière, un siècle après les hommes !

• La réforme des modes de scrutin locaux, qui instaure l'élection dans chaque canton d'un binôme homme-femme. Actuellement, seulement 14 % des conseillers généraux sont des femmes. En avril, elles seront 50 %.

Deux dates, 1945 et 2015, qui ne pouvaient pas laisser les Est’elles indifférentes.

Comment ne pas s’interroger sur l’engagement des femmes dans ce monde continuellement bousculé dans ses valeurs démocratiques ? Comment dans un contexte de mutations socio-économiques importantes qui contribuent à l’émiettement de la société, les femmes se comportent-elles en personnes responsables vis-à-vis des autres ? Si les femmes ne recherchent pas le pouvoir, dans sa phase éclairée, elles s’impliquent avec pour objectif de jouer de leur influence. La plupart, s’attribue une responsabilité dans le devenir de la société. Voter, militer, entrer en politique, aujourd’hui les femmes n’ont pas peur d’être sur le terrain. Pour elles, l’engagement est synonyme de responsabilités civiques, sociales et politiques.

engalement1S’engager, c’est se rendre utile socialement. Etre responsable, c’est servir les autres. Un premier passage, pour les femmes, est le bénévolat. Elles ont toutes une expérience au sein de divers comités d’école, d’associations, de groupes d’entre-aide,…. Pour la plupart d’entre elles, l’engagement implique une responsabilité de citoyenne, aussi participent-elles à la vie de la cité.

Voter, c’est déjà un acte citoyen. C’est prendre part à la démocratie. Dans une démocratie, participer peut signifier « se mettre au service de ». Deux manières d’y parvenir : soit en désignant des représentants qui effectueront ce service d’après un mandat délivré par une majorité de citoyens ; soit en allant plus loin, en devenant acteur de la décision politique. Pour autant, voter est une chose, se porter candidat à une élection en est une autre.

Militer, c’est également un champ qu’elles investissent.  Pourquoi ? Dans le l’espoir de changer les choses. L'engagement est perçu comme un moyen d'agir pour un changement de société. Elles ne sont plus spectatrices, elles deviennent militantes, dans un désir de prendre part aux décisions de la société. Elles prennent la parole. Elles revendiquent ! Elles choisissent la voix du syndicalisme.

Entrer en politique, elles franchissent le pas. Elles ont avant tout des convictions, dans lesquelles elles croient. Le plus souvent, elles n’entrent dans un parti que parce que celui-ci leur offre le moyen de faire valoir des idées Elles s’engagent par passion plus que par idéologie ! Elles sont souvent dans la perspective d’améliorer les conditions de vie des citoyens. Ce n’est pas par hasard, si on les retrouve dans des portefeuilles liées à l’éducation, la protection des plus fragiles, l’environnement, la santé… Elles ont une vision collective et participative de l’engagement.

Quoi qu’il en soit, les femmes veulent agir. Connectées à la « vraie vie », elles sont des citoyennes responsables !
Christine Mavon

Christine MAVON
Co-pilote du Manager de demain
Membre du bureau et du CA d'EST'elles
bandeau manager de demain 2015