Du cristal de Lorraine au cristal islamique…

lorraine larchez

Les liens inattendus d’une historienne de l’Est

Lorraine ENGEL-LARCHEZ historienne de l’art, aime se présenter comme une femme de l'Est et pour cause : outre son prénom, elle a grandi en Alsace, étudié à l’Ecole Nationale Supérieure d’Art (ENSA) de Nancy avant de se spécialiser en arts de l’Islam à l’Ecole du Louvre, puis à l’Ecole pratique des Hautes Etudes, suite à un séjour au Maroc où elle apprend l’arabe. Elle focalise actuellement ses recherches sur la notion de patrimoine et les musées au Moyen Orient. Elle évoque pour EST’elles Executives ici une recherche qu’elle a effectuée qui propose un lien original entre sa passion pour l’art oriental et ses origines alsaco-lorraines.

De l’art oriental à l’art d’Alsace-Lorraine : un lien inattendu

La Lorraine et l’Alsace sont le berceau du verre et du  cristal en France dès la fin du XVIème siècle. Des noms prestigieux tels Baccarat, Daum, Lalique, Saint-Louis contribuent ainsi à véhiculer l’image de nos régions. A l’occasion de la réouverture du Département des Arts de l’Islam du Louvre à Paris et de l’inauguration de la Grande Mosquée de Strasbourg, je me suis attachée à  démontrer les liens inédits entre les arts décoratifs occidentaux et l’art islamique au XIXème siècle, en pleine vague d’orientalisme et ce dans le domaine méconnu du verre et du cristal. Que ce soit en Occident ou en Orient, la transparence du verre et du cristal symbolise la lumière divine : le verrier lorrain Emile Gallé l’a bien compris avec son vase Espoir, fausse lampe de mosquée où l’inscription « Espoir me luit au travers des maux » plaide la libération de l’Alsace-Moselle annexée en 1870 par la Prusse.

emile-galle-vaseQuelle est l’origine du verre et du cristal en Orient ? Saviez-vous que les cristaux de l’Egypte fatimide étaient transformés en objets liturgiques par les Croisés ? Que Baccarat devait son salut aux commandes orientales après la guerre franco-prussienne ? Que c’est un palais turc qui abrite la plus grande collection de lustres en cristal de Baccarat au monde ? Mais où Emile Gallé va-t-il chercher ses motifs pour son service au Cavalier Persan ? Entre France de l’est, Angleterre, Autriche, Etats-Unis, Syrie, Egypte fatimide et mamelouke, Lorraine nous confirme : « c’est en fait, un grand voyage à travers l’histoire des techniques ancestrales de la taille du cristal et de l’émaillage du verre, au grand bonheur des néophytes comme des passionnés d’histoire, d’orientalisme, d’arts décoratifs et de gemmologie. »  Elle ajoute « Après un tel voyage, Mesdames, vous ne regarderez plus jamais vos cristaux de Baccarat du même œil … ! »       

© Lorraine ENGEL-LARCHEZ
avril 2014                                                                 
Livre : De l’Orient à l’Occident
Editions Jérôme Do-Bentzinger
Strasbourg - www.editeur-livres.com/
© Photos :
- Johan Pajupuu, Portrait de Lorraine Engel-Larchez, Vienne, 2012
- Emile Gallé, Vase au Cavalier persan, 1884, Paris, vente Artcurial, 28 avril 2014